Humoristique/Politiquement incorrect

Ambiance, ambiances

Venezuela, Maduro est au volant

Une semaine après Nicolás Maduro, Henrique Capriles vient de passer dans ma ville, Mérida, pour y lancer son discours de circonstance, histoire de chauffer à blanc ses partisans à quatre jours du scrutin. Il y avait pas mal de monde, il faut dire. Il est vrai que l’état de Mérida est l’un des trois états où Hugo Chávez n’a pas eu la majorité aux élections d’octobre 2012. Dans cette ville universitaire, le chavisme n’a jamais eu vraiment la cote.

L’ambiance dans la ville est restée surchauffée après le grand rassemblement. Cela grouillait partout de drapeaux, de casquettes, de t-shirts aux couleurs de l’opposition.

À peine rentré chez moi, ambiance encore :  j’ai eu droit à un débat plus qu’animé entre maduristes et caprilistes qui se lançaient des invectives d’un côté à l’autre de la cour intérieure de l’immeuble à appartements où je vis.

Je vous en donne ici la primeur, presqu’en direct.

S’il vous plait, ne me demandez pas de traduction.

Imaginez, cela suffit.

Publicités

10 réflexions sur “Ambiance, ambiances

  1. On imagine bien …mais on est loin .
    Donc aucun écho de la manif de 700 000 personnes pour le processus de paix en Colombie ?
    Là c’est où c’est le conflit armé , les gens veulent la paix .
    Là où on n’assassine pas les opposants , c’est le conflit verbal .

    Mais Capriles se montre-t-il proche de Santos , ou bien évite-t-il d’afficher cette proximité idéologique ?
    Apparemment , dans les llanos , la population des 2 pays témoigne d’un sentiment de convergence culturelle ..

    • Se montrer proche de Santos ? Va-t-en savoir… La bataille ne de déroule pas sur ce plan. Le plus concret qu’on a jusqu’à présent, c’est ceci:

      « A cinq jours de l’élection présidentielle du 14 avril, Nicolás Maduro, candidat à la succession d’Hugo Chávez, a annoncé « une hausse du salaire minimum de 38 % à 45 % en trois étapes : 20 % le 1er mai, 10 % en septembre et entre 5 % et 10 % en novembre, en fonction de l’inflation ». Maduro, président par intérim depuis la mort de son mentor, le 5 mars dernier, a affirmé qu’il poursuivrait la politique de Chávez, qui a régulièrement augmenté le salaire minimum. Le candidat de l’opposition Henrique Capriles a, pour sa part, indiqué que, s’il était élu, la hausse serait de « 40 % en une fois » ».

      Belle surenchère, non ?

      Note aux Européens incrédules : 40 % ce n’est rien dans un pays qui a une inflation de 25 % et qui vient de dévaluer sa monnaie de plus de 30 %.

  2. Merci pour ce petit cours de rattrapage de langue populaire « insultes et grossièretés courantes au pays de Bolivar » ?
    Mais les Français ne seraient pas en reste à en croire France-Inter ce matin, les insultes homophobes deviendraient chose courante dans les transports en commun…
    Question : un homme partisan chaviste arborant un foulard rouge dans le bus se fera-t-il traiter de « maricón » ?
    Un seul vœu pour l’instant : que les partisans de tous bords respectent les déclarations de leurs chefs et respectent le résultat des urnes.

  3. Ça vole pas haut de part et d’autre… le pire c’est qu’il y a aucune opinion dans cet échange, juste des insultes et du copier/coller de leurs candidats favoris. Bien sûr c’est dit d’une manière plus crûe, mais dans le fond ça résume bien la tendance des 2 côtés: zéro réflexion, de l’éxagération, des clichés à gogo et des gens qui finalement se tolèrent dans le mème espace mais sont incapables de vivre ensemble. Quel dommage! C’est là aussi un des héritages de Chávez, il faut le reconnaître. La mutation sociale passe par ce genre de situation j’imagine… mais quand on se sent pas forcément concerné au premier chef, c’est difficile de supporter cela tous les jours, tout le temps et partout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s