Insolite/Politiquement incorrect/Religieux

Hugo Chávez au paradis

Hugo Chávez au paradis...Il est donc allé au paradis ? Pour ceux qui en douteraient encore, la chaîne de télévision ViVe TV (pro-gouvernementale) vient de réaliser un court dessin animé illustrant l’arrivée de Hugo Chávez dans ce qui ressemble bien à un paradis. Regardez plutôt :

Tel qu’il est représenté, le paradis est tout simple (à l’image d’ailleurs de la technique du dessin animé) : une grande prairie verdoyante, quelques arbres et une hutte qui n’est pas sans rappeler celles des indiens Pemón, dans la Gran Sabana. C’est à cette portion du Venezuela (ou aux Llanos) que l’on pense, d’ailleurs, lorsque l’on voit ce large paysage.

Hugo Chávez arrive là sans trop de détermination, avec un certain doute dans les yeux. Il est vêtu de sa fameuse veste tricolore aux couleurs nationales du Venezuela, et est chaussé d’alpargatas, les espadrilles traditionnelles que portent encore les paysans les plus humbles.

Une brochette de personnages

Au pied de l’arbre un groupe de personnes semble l’attendre. Hugo Chávez s’approche. On reconnaît, de droite à gauche, par ordre d’apparition :

  • Guaicaipuro, grand cacique des tribus Caribes, qui au 16e siècle lutta contre les conquérants espagnols
  • Augusto César Sandino, chef de la guerrilla nicaraguayenne qui lutta contre le gouvernement appuyé par les Marines de 1927 à 1934
  • Salvador Allende, président du Chili de 1970 à 1973
  • Pedro Camejo, mieux connu sous de nom de Negro Primero, esclave noir qui lutta pour l’indépendance du Venezuela aux côtés du général José Antonio Paez
  • Eva Perón, dite Evita,  épouse du président Juan Perón, mythe et icône de l’Argentine du 20e siècle
  • Alí Primera, chanteur engagé vénézuélien mort en 1985
  • Ernesto ‘Che’ Guevara, révolutionnaire et commandant de la révolution cubaine
  • Rosa Inés Chávez, la grand-mère de Hugo, qui l’éleva dans sa modeste maison et lui enseigna la lecture
  • Ezequiel Zamora, général de la Guerre fédérale (1859-1863) et leader politique radical partisan d’une profonde réforme agraire
  • Simón Bolívar, Libertador du Venezuela et de plusieurs pays de l’Amérique espagnole

Une belle brochette de personnages qui, d’une façon ou d’une autre, ont inspiré l’action du président. Le spot se termine lorsque Hugo Chávez esquisse (enfin) un sourire.  Le voici vraiment au paradis, maintenant qu’il est entouré de tous ces gens dont il s’est réclamé au long de sa vie et sa carrière.

Non moins remarquables, dans ce paradis, sont les absences : ni Dieu, ni Jésus, ni Saint Pierre. Aucune allusion religieuse directe : en pleine période électorale, il est préférable, pour ne froisser personne, de rester dans l’indétermination et la généralité.

D’où le choix de ce paradis panthéiste qui, à défaut de Dieu, fait la part belle à la nature.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s