Etonnant

Guerre des blogues à Margarita

L'original de Laurent

L'original de Laurent

Le pastiche de X

Le pastiche de X

Voyez ce que dit Laurent El Margariteño de Miss Univers 2008 (encore elle, décidément venezueLATINA ne pense qu’à ça…). Voyez maintenant ce que dit X de Miss Univers 2008.

Étonnant, non?

Voyez ensuite ce que dit Laurent de l’obtention d’un permis de conduire au Venezuela. Et voyez ce que dit X de l’obtention d’un permis de conduire au Venezuela.

Voyez enfin ce que dit Laurent de l’achat d’un bien immobilier à Margarita. Puis ce que dit X de l’achat d’un bien immobilier à Margarita.

Toujours aussi étonnant.

De deux choses l’une : ou bien Laurent a un sérieux ennemi à Margarita, un courageux anonyme qui n’hésite pas à le traiter de zozo de Margarita et pastiche son site sans la moindre pitié. Ou bien Laurent lui-même se démultiplie sur deux blogues et se pastiche lui-même, tel un alter ego qui se défoule et n’hésite pas à s’autodétruire.

Le dédoublement de personnalité serait l’hypothèse la plus amusante, mais je crois plutôt à la première possibilité. C’est bel et bien une guerre des blogues qui se déroule à Margarita, devant nos yeux ébahis!

Et pour ce qui est du fond, vous avez maintenant le choix :

Vous jugerez.

Publicités

15 réflexions sur “Guerre des blogues à Margarita

  1. Impressionant, vraiement impressionant. …. comment ce pays peut etre source de dualité.
    Sinon continue, ton site est vraiement trop.

  2. Jean Luc,
    Je viens de lire quelques articles de ces 2 blogs et j’avoue que je reste perplexe. Je trouve que certains éléments du blog de X sont assez justes, même si à mon avis elles ne concernent qu’une minorité de personnes. De plus, je ne connais pas trop Margarita, n’étant pas tellement attiré par les lieux touristiques où les rapports avec les habitants sont faussés par nature. J’y suis allé quelquefois malgré tout, soit avec mes amis vénézuéliens, ou une fois seul avec un copain français qui avait voulu m’accompagner, et je n’ai jamais constaté de tels agissements. Bien sur, il ne faut pas être naïf: dans tous les pays où une grande pauvreté existe, il y a toujours des gens prêts à tout pour s’en sortir et on imagine très bien les moyens utilisés par certaines filles. Mais je dois dire qu’au cours de mes différents séjours dans ce pays, je n’ai jamais eu à subir de telles manoeuvres.
    Pour le reste, je laisse plutôt à Gaël (et à d’autres expats) le soin de faire des commentaires sur le fond car il vit sur place depuis bientôt 3 ans.
    Pour terminer, je trouve le site du courageux anonyme excessif dans ses articles, avec des généralisations qui ne reflètent en rien la réalité du Venezuela. Je ne dirais rien sur le langage utilisé, chacun étant libre de s’exprimer comme il l’entend, sauf que je n’apprécie pas trop sa vulgarité.
    Jean Claude

  3. Hola Jean-Luc,
    Je ne connais pas ce mec ou plutôt ce…
    Je ne sais pas ce que j’ai pu faire pour mériter ce traitement.
    Mais bon à croire que ce doit être l’ennui qui l’annime.
    Enfin il y a des choses plus importantes dans la vie.
    Hasta luego y suerte
    Laurent

  4. OK pour la vulgarité, mais pas mal de vrai quand même. en tout cas, je préfere la version « hard » a celle qui lèche dans le sens du poil. Pour la prostitution, je ne sais pas, je ne connais que pour les vacances et j’en ai jamais vu, mais pour la saleté, y a pas photo. En plus, pour les miss, il n’est pas dit que toutes les femmes sont des P… comme dit j.C. mais seulement que le bizness de la beauté encourage à ne rien faire et attendre le touriste. Ce qui est vrai dans pas mal de coins.

    Bref, excellente découverte pour l’instant, à suivre.

  5. Bonjour Monsieur, quien le escribe es una venezolana,que bien podria hacerlo en francés visto que es la lengua oficial de su blog, pero que a pesar de manejar muy bien su idioma,escrito,hablado y leido, en estos momentos animada por los comentarios tan desagradables que hacen la mayoria de los franceses sobre mi país le confieso señor mio que no me provoca para nada utilizar su idioma, prefiero expresarme en la lengua de cervantes, el español, confio que usted que dice vivir hace cierto tiempo en mi pais tenga la capacidad para enteder mi comentario, asi como todas las personas que lo puedan leer, si su capacidad no se los permite entonces les recomiendo buscar un traductor en Internet, para que puedan leer, les aseguro sería interesante que lo hicieran ya que creo les concierne un poco este comentario.
    Personalmente estoy muy ligada a su bello país, Francia, ya que estoy casada desde hace mucho tiempo con una excelente persona nacida alli, mis hijos(2)comparten su nacionalidad entre la francesa y la venezolana,y yo he vivido en su pais durante un tiempo y continuo frecuentandolo ya que como le dije antes es un pais maravilloso con muchisimas cualidades, sin embargo no puedo decir lo mismo del « échantillon » originario de su pais que en los últimos años se han radicado en Venzuela,la gran mayoría a juzgar por su comportamiento vienen de un origen socio-cultural -ecónomico realmente bajo,que al llegar aqui sube un poco gracias al cambio de la moneda(solo a nivel económico por supuesto ya que la clase, la calida humana y la educación no se compra)cambio que les permite comprar,adquirir,y disfrutar de cosas que en su pais jamás podrían alcanzar,además de disfrutar del trato simpático y humano de mis compatriotas, sin embargo la ingratitud es tal que algunos se atreven a irrespetar la tierra que los ha acogido, debo decirle que esta ingratitud no me es extraña ya que entre franceses (hablo de la mayoría que vive aqui, especialmente en Margarita)se traicionan, se engañana, se estafan etc etc,pero volviendo a mi punto anterior, cuando hablo de irrespeto me refiero señor mio, a la manera grosera,grotesca,soéz,agresiva y vulgar de juzgar a mi país, yo no pido que digan que todos es perfecto porque nosotros los venezolanos muy a pesar de lo que ustedes piensan, somos muy concientes de nuestra realidad, de nuestros defectos y de nuestras debilidades,con lo cual no nos molesta en lo absoluto un comentario sobre las cosas malas de Venezuela siempre y cuando estos comentarios sean constructivos y basados en la realidad de las cosas y no en la exageración,pensaba hacer un comentario en relación al señorX???pero no vale la pena ya que por su manera de escribir podemos entender que se trata de alguien que sufre un grave caso de aberración, ya que solo un aberrado puede expresarse de tal manera,con lo cual prefiero solamente pedir a ustedes gentiles franceses que por favor midan un poco sus palábras antes de criticarnos malsanamente,analicen bien sus ideas antes de exponerlas, frenen un poco su ímpetu,porque la soberbia, el odio y la zenofobia no es amiga de nadie muy al contrario, con su actitud seguiran afianzando la fama de antipáticos la cual lamentablemente la mayoria de los franceses posee,dos últimos consejos,revisen la Ley de extranjeros todos aquellos que aman despotricar sobre nuestro país, porque creo que estan cometiendo un delito y por último si nuestro país no les agrada, si nuestro pais no está a la altura de sus espectativas, alors rentrez chez vous, bonne journée, merci

  6. Sans esprit de polémique, je voudrais répondre à certains articles. Tout d’abord, je connais le Venezuela depuis 1984. Je suis tombé amoureux de ce pays immédiatement et j’y suis donc retourné plusieurs fois (plus de 6 mois en additionnant tous mes séjours). De plus, j’y ai connu une Vénézuélienne que j’ai épousé en 1998. Nous avons 2 enfants, et nous avons pris la décision de nous expatrier en février 2009, après la naissance de notre 3ème enfant. Tout ceci pour planter le décor et éviter toute interprétation de mes propos.
    Pour Tamburini: Je suis un peu d’accord avec toi, le site de Laurent est un peu trop lisse à mon goût. Il reflète une vision à mon sens idyllique de l’île. Mais ça n’excuse pas le site « hard » de cet anonyme. De plus, je n’ai jamais parlé des miss, dont je me moque comme de ma première chemise, et encore moins que toutes les filles étaient des p…. J’en ai côtoyé suffisament pour savoir que ce n’est pas vrai.

    Pour Adriana : Je te réponds en français, ma langue maternelle, car c’est plus facile pour moi. Je partage ton indignation au sujet du site de M. X, mais je ne voudrais pas que tu te trompes de cible en attaquant Jean Luc Crucifix. Ce monsieur vit depuis plus de 20 ans au Venezuela, et il participe actuellement à un projet de développement de tourisme communautaire dans les Andes. Je suis convaincu qu’il aime profondément ce pays et que son engagement est sincère. Prends la peine de lire tous les articles de son blog et tu verras qu’il est très respectueux des us et coutumes du Venezuela, même si parfois il fait preuve d’esprit critique. Et comme certains, je crois sincèrement qu’on ne critique bien que ce qu’on aime beaucoup car on voudrait que ce soit encore mieux. J’aime la France, j’aime le Venezuela mais je les critique tous les 2 quand quelque chose me choque.
    Ceci dit, je suis d’accord avec toi quand tu proposes aux mécontents qui critiquent sans arrêt ton pays de retourner dans le leur.
    Jean Claude
    jcgourdon@free.fr

  7. A Monsieur Gourdon: Bonjour monsieur je n’attaque pas ce monsieur, j’ai seulement utilisé son blog pour envoyer un message à la communauté française résidante (légal et illégalement) dans mon pays, je ne pourrais pas personnellement l’attaquer d’abord parce que je ne le connais pas et puis aussi parce que mes principes et mon éducation ne me permettent d’attaquer personne,

    je suis entrée à ce blog pour répondre au commentaire aberrant qu’un tel M.x a fait sur mon pays et mes gens mais après avoir bien réfléchi je me suis rendue compte que pas seulement ce M. x parle mal de mon pays si non une grande quantité de français qui vivent ici, voilà pourquoi j’ai décidé d’utiliser ce blog si instruit et si populaire pour passer mon message.

    De de toute façon merci beaucoup à vous, pour répondre et pour vouloir éclaircir les choses.

    Je vous souhaite bonne après-midi

  8. A Jean-claude:
    Oui, tu as parfaitement raison, tu n’as pas parlé des p… en ces termes, je voulais dire que tu disait que le X l’avait fait, or ce n’est pas ce qui est dit dans ce fameux blogue. D’ailleurs, je remarque que les propos de Jean-Luc sur les gamines dans les vitrines va dans le mêems sens avec la vulgarité en moins.
    A Adriana:
    Je pense que tu as raison sur le fond: de défendre ton pays, mais il faurt dédramatiser le débat. Le fait que t’u n’as pas écrit en français laisse penser que tu ne maitrise pas autant que tu le prétends la langue de Molière et par conséquent qu’as-tu retenu du blogue de X et, plus grave, de celui-ci, qui pourtant, malgré un sens critique est toujours resté admiratif du Venezuela et des Venezueliens. Sur celui de X, il n’y a pas beaucoup d’articles et excepté le language « sulfureux » ou même vulgaire, c’est a chacun de juger, les choses dites semblent plutôt réelles. Il n’y est pas écrit que toutes les femmes Venez sont des p… mais seulement que le système les poussent à valoriser cet aspect des choses. Le regard y est critique et les propos de Jean-Luc les confirment. ça me fait penser à Coluche qui, quand il se fichait de la tête des Arabes au 2e degré pour montrer le racisme des français, se faisait incendier par les Arabes qui le comprenaient au 1er degré…
    D’autre part je crois qu’il faut cesser de ne voir toujours qu’un aspect des choses (mon pays est beau, les gens sont gentils et on fait ce qu’on peut) et accepter la crtitique. Que le Venezuela croule sous les déchets ou la corruption n’est un secret pour personne, ça ne sert a rien de le nier et ne fait pas avancer les choses. Quand à l’argument du genre: « Si ça ne vous plait pas rentrez chez vous » c’est juste un peu facile comme porte de sortie (d’autant que les Venez sont semblent-ils les pires des racistes envers les Indiens, qui sont là depuis des milliers d’années, alors qu’est-ce que ceux-ci pourraient dire! Un peu d’humilité ne fait de mal à personne, d’ailleurs nous, les Français, on en a eu notre grade avec la récente étude qui nous présente comme les derniers des touristes de par le monde!
    Eric

  9. Para Adriana: Primeramente, te felicito por tu francés que lo escribes muy bien. Eso es la mejor repuesta al quien dudaba de tu maestria de nuestro idioma.
    Luego, disculpame por haberme equivocado acusandote de atacar al autor de este blog. A pesar de ser casado desde 10 años con una venezolana, no hablo bien castellano.
    A mi, no me gusta tampoco el tono de este M. X quien no tiene bastante coraje para firmar con su nombre. Y creo que no se puede generalisar a partir de casos particulares. Es un defecto compartido por numerosas personas a traves del mundo. Por suerte, no todo el mundo es así y se puede encontrar en Internet algunos sitios escritos por franceses que viven en Venezuela y piensan diferente.
    No es mi caso actualmente, pero va a serlo en febrero 2009 cuando vamos a instalarnos en Maturín, ciudad donde nació mi esposa.
    Un sincero saludo desde Francia.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s