Traditionnel

Adios, Año viejo!

Año viejo en Canaguá

De passage il y a quelques jours à El Rincón, un hameau des Pueblos del Sur de l’État de Mérida, près de Canaguá, je me suis trouvé face à face avec cette barrière improvisée. Deux enfants tenaient fermement en main une branche d’arbre avec laquelle ils barraient la route, peu décidés à me laisser passer. Sur le bord du chemin, installée sur une chaise, une poupée grandeur nature représentant un vieil homme…

Le vieil homme s’appelle Año viejo [Vieille année] et on le rencontre à cette époque de l’année dans beaucoup de familles andines, spécialement dans les villages, mais aussi dans les quartiers populaires des villes. Il fait en effet partie des (nombreuses) traditions de fin d’année dans les Andes vénézuéliennes.

Año viejoAño viejo est fabriqué chaque année au mois de décembre par les enfants du voisinage. Ils utilisent pour cela des vieux vêtements, des chaussures usagées, des chiffons en tous genres, qu’ils rempliront de paille et de poudre… Côté accessoires, la créativité est souvent au rendez-vous, mais la bouteille, tellement représentative, fait rarement défaut.

Le 31 décembre à minuit, après les habituelles embrassades, Año viejo est brûlé en communauté, dans une sorte de cérémonie rituelle : adieu à l’année passée et bienvenue à l’année qui commence! Comme pour dire : « À nouveau, tout recommence, tous les espoirs sont permis! » Pétards et feux d’artifice accompagnent généralement ce sacrifice spectaculaire qui est avant tout une marque d’espérance.

Et les enfants qui font barrage sur la route, me direz-vous? Les jours qui précèdent le 31 décembre, ils quémandent simplement aux passants une menue aumône. Celle-ci leur permettra d’acheter quelques pétards, qui viendront ajouter quelques émotions supplémentaires lorsqu’Año viejo sera sacrifié.

Je vous souhaite à toutes et tous, chères lectrices et chers lecteurs, le meilleur pour 2008!

Publicités

2 réflexions sur “Adios, Año viejo!

  1. Brûler pour renaître, voilà qui fait sens et qui nous rappelle d’autres mythologies. Le phénix aurait-il niché dans les Andes ?

    Mes meilleurs voeux pour cette année qui commence !

  2. Bonne annee a vous, maestro.
    A Caracas, je me souviens aussi d’adultes qui faisaient des barrages…toute l’annee… pour pas mal de pretextes bien foireux aussi, avec des poupees moins bien foutues que celles ci. Enfin, c’etait parfois de bonne guerre, l’extorsion aux vehicules particuliers..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s