Désolant/Dramatique/Politiquement incorrect

Le Venezuela qui pleure, le Venezuela qui rit

Il y a le Venezuela qui pleure. C’est celui de la photo ci-dessus. Des milliers de victimes chaque semaine : règlements de compte, enlèvements, violence gratuite… Le niveau d’insécurité est à son comble dans le pays, dit-on, statistiques (non officielles) à l’appui : le nombre de meurtres se serait multiplié par quatre depuis 1998. C’est … Lire la suite

Évaluez ceci :