Artistique/Aventureux/Créatif/Epoustouflant/Historique

Auguste Morisot, peintre de l’Orénoque (III)

Première partie de l’article Deuxième partie de l’article Auguste Morisot est de retour en France en avril 1887,  après son périple de quatorze mois au Venezuela comme accompagnateur de l’explorateur Jean Chaffanjon. Le voyage l’a marqué, les tropiques l’ont transformé. Ainsi en témoigne son journal, dans lequel on le voit passer peu à peu du … Lire la suite

Évaluez ceci :

Artistique/Aventureux/Créatif/Epoustouflant/Historique

Auguste Morisot, peintre de l’Orénoque (II)

Première partie de l’article À peine débarqué au Venezuela, Auguste Morisot est fasciné par  l’exubérance des Tropiques. Les couleurs, les odeurs, le climat, les types humains, les paysages, tout le surprend dans ce nouveau monde qui s’offre à lui. Bien que son travail en tant que dessinateur officiel de l’expédition l’oblige à dessiner uniquement des … Lire la suite

Évaluez ceci :

Artistique/Créatif

Le cinéma du Venezuela pour les nuls

On ne peut pas dire que c’est un « grand cinéma », comme l’est, actuellement, le cinéma iranien. Mais le cinéma vénézuélien a parcouru son petit bonhomme de chemin depuis que, le 28 janvier 1897 (seulement deux ans après la première projection des frères Lumière en France !) , furent présentés au Théâtre Baralt de Maracaibo les … Lire la suite

Évaluez ceci :

Artistique/Aventureux/Créatif/Historique

Fritz Melbye : un peintre danois dans le Venezuela du 19e siècle

En dehors de son pays d’origine, le Danemark, Fritz Melbye n’est guère connu. On sait surtout de lui qu’il fut l’ami et le mentor de Camille Pissarro, peintre français précurseur de l’impressionnisme. Tous deux ont vécu ensemble au Venezuela entre 1852 et 1854, puis se sont revus quelques années plus tard à Paris. Leur amitié avait … Lire la suite

Évaluez ceci :

Créatif/Désolant/Sexuel

Quelques vérités cachées sur la femme vénézuélienne

Faites un sondage autour de vous. Le commun des mortels connaît généralement le Venezuela pour trois choses : son pétrole, son président et la beauté de ses femmes. Trois « monuments » (chacun dans son genre) auxquels il vaut mieux ne pas trop toucher, au risque de se faire bahuter. Edward Ellis et Flor Salcedo … Lire la suite

Évaluez ceci :