Politiquement incorrect

À la recherche des camps rebelles

Le 22 juillet dernier, l’ambassadeur de Colombie auprès de l’Organisation des États américains (OEA) dénonçait la présence « active » de rebelles colombiens des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et de l’Armée de libération nationale (ELN) au Venezuela. À l’appui de ses affirmations, il présentait une série de « preuves » : photos, vidéos, coordonnées des campements, etc. … Lire la suite

Évaluez ceci :