Politiquement incorrect

Un Chávez français ? La belle blague !

Égalité et Réconciliation: Nous voulons un Chávez français

L'affiche de la campagne « Nous voulons un Chávez français »

L’association politique française Égalité et Réconciliation vient de lancer une campagne Nous voulons un Chavez français ! Égalité et Réconciliation est un mouvement classé à l’extrême droite de l’échiquier politique, qui se revendique comme « nationaliste de gauche » (ou encore « alter-nationaliste ») et se réclame de « la gauche du travail et la droite des valeurs ». Étrange melting pot

L’association a été fondée par Alain Soral, écrivain, sociologue, homme politique et même cinéaste, qui après un passage au Parti communiste français dans les années 90, a flirté avec Jean-Marie Le Pen et le Front national (dont il fut membre du comité central). Il a quitté à son tour ce dernier parti en 2009 pour rejoindre la Liste antisioniste de Dieudonné aux élections européennes. À l’occasion, il n’hésite pas à continuer à se déclarer marxiste. Bizarre trajectoire…

Alain Soral et Dieudonné en mission au Liban

Alain Soral et Dieudonné en mission au Liban

Il y a donc de quoi confondre dans ce mouvement et dans ce personnage : l’un et l’autre manient un discours politique profondément ambigu. Mais ne nous trompons pas : ce discours vise fondamentalement à attirer vers l’extrême droite le petit peuple (y compris les immigrés) qui pourrait se sentir mal représenté par les partis républicains traditionnels, de gauche ou de droite.

On y retrouve en effet les grands thèmes chers à la droite extrême : l’anti-libéralisme, l’anti-élitisme, l’anti-impérialisme, l’anti-sionisme, l’anti-européisme, tous habilement placés sous un couvert social qui n’aurait rien à envier à la gauche. Cela rejoint un certain public se trouvant le plus souvent aux extrêmes, que ce soit de la gauche ou de la droite : tous ceux qui ressentent un profond dégoût pour une société qui « fabrique une réalité factice basée sur les seules lois du marché et dont les bénéfices ne profitent qu’à des privilégiés ».

Une certaine description d’Hugo Chávez

Voilà pour la présentation. Pour en revenir à la campagne Nous voulons un Chavez français ! d’Égalité et Réconciliation, on peut se demander ce qu’a donc de si particulier le président vénézuélien pour attirer une association politique de ce caractère ? Voyons dans le texte comment Égalité et Réconciliation décrit Hugo Chávez :

Comme Égalité & Réconciliation, Hugo Chávez défend :

  • La gauche du travail : anti-capitalisme – nationalisations – protection concrète des travailleurs, salaires dignes et garanties de l’État
  • La droite des valeurs : éthique – la morale comme fondement de société – refus du monde marchand et du capitalisme comme projet de civilisation – main tendue aux petits entrepreneurs honnêtes et sérieux contre les entreprises transnationales.
  • L’anti-impérialisme : refus de la domination impériale face à la voix des peuples – politique extérieure non alignée – résistance à la gouvernance globale agissant par le biais de Wall Street, Washington ou encore le FMI…
  • L’alter-nationalisme : Sur la même ligne que Caracas, Égalité & Réconciliation refuse de considérer l’argent et les profits comme des projets de société. La révolution bolivarienne a beaucoup de points communs avec notre propre histoire ; Hugo Chávez lui même a récemment rappelé l’inspiration qu’est encore aujourd’hui pour lui l’épisode de la Commune de Paris. Nous voulons rendre la parole au peuple, remettre l’intérêt général et l’éthique au cœur de notre société. Les élites se sont emparées de la démocratie et l’ont vidée de son sens. Aujourd’hui c’est la démocratie des bombes et des guerres préventives ! Celle de la propagande et du mépris des référendums ! Elle doit redevenir le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ! Pour cela il faut sortir au plus vite de la dictature de Bruxelles, sortir de l’OTAN, rétablir la capacité des États de battre monnaie pour garantir leur indépendance face aux réseaux financiers, et soutenir un protectionnisme intelligent !

En soi, la description n’est pas fausse. Mais elle pèche par omission. Il n’est nullement fait mention ici de l’internationalisme de Hugo Chávez, dimension pourtant essentielle de son action, qui lui est d’ailleurs fortement reprochée par son opposition. La vision de Chávez est celle d’une grande Amérique latine du Mexique à la Terre de Feu, concrétisation du rêve inachevé de Simón Bolívar. Nombre de ses initiatives vont dans ce sens : création de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA), de l’Union des nations sud-américaines (UNASUR), premiers pas pour l’adoption d’une monnaie commune, etc. Il se démarque ainsi du nationalisme-repli sur soi qui caractérise les extrêmes droites.

Interprétation idéologique

Belle brochette de "nationalistes" selon Égalité et Réconciliation

La description pèche aussi et surtout par sa mauvaise compréhension du chavisme, et surtout du chavisme réel. Le Chávez idéalisé par Égalité et Réconciliation n’est pas celui qui se trouve à la tête du Venezuela, pour le meilleur et pour le pire. Ce n’est pas le Chávez des Vénézuéliens qui est ici décrit. On se trouve plutôt en face d’une interprétation purement idéologique qui vient servir les objectifs politiques de l’association d’Alain Soral, ni plus ni moins. En d’autres termes, il s’agit d’une instrumentalisation pure et simple de Hugo Chávez pour des objectifs qui lui sont totalement étrangers.

Et pour ce qui est du « Chávez français », on pourra repasser : les conditions sociales, politiques, économiques, historiques, culturelles du Venezuela et de la France sont tellement dissemblables que l’émergence d’un Chávez au bord de la Seine est non seulement improbable, mais encore proprement impossible.

Égalité et Réconciliation rêve. Et tout cela nous fait l’effet d’une belle blague !

_________________________

Pour découvrir Hugo Chávez à travers le œillères d’Égalité et réconciliation, voyez cette vidéo produite dans le cadre de la campagne Nous voulons un Chavez français ! :

Publicités

9 réflexions sur “Un Chávez français ? La belle blague !

  1. Ouais bon c’est de la merde…
    Areuh areuh E&R est classée à l’extrême droite areuh ? ah oui! ->Méchants! Oui c’est vrai que je dois haïr les méchants de l’extrême-droite. allez tape tape

  2. Article nul et sans intéret. L’auteur est allé chercher ses infos sur wikipédia et fait le meme amalgame que les journalistes du Monde entre E&R et extreme droite, ces memes journaliste sont ensuite les premiers à diaboliser Chavez et toute alternative à la mondialisation libérale

  3. Je ne parlais pas de toi en ce qui concerne la diabolisation de Chavez et la mondialisation libérale mais des journalistes du Monde.
    J’aimerais savoir depuis quand être contre le libéralisme, contre le sionisme et contre l’Europe néo-libérale de Bruxelles c’est être « d’extreme droite ». Je crois que votre définition de « l’extreme droite » est trés original

  4. Mouai Pas convaincu, Alain Soral n’a jamais été nationaliste-révolutionnaire mais peut-être nationaliste de gauche, il incarnait une ligne trés originale et minoritaire au FN.
    Tes critères pour définir l’extreme droite peuvent aussi être appliqués à l’extreme gauche voire à tout mouvement contestant le systeme libéral et européiste en place.

  5. « Étrange melting pot… », « Bizarre trajectoire » -> ne donne pas envie de lire la suite d’un article dont ces quelques mots prouvent que l’auteur n’a rien à nous apprendre. Ce « melting-pot » est tout à fait naturel pour qui réfléchit 2 secondes, et d’ailleurs il n’a rien de nouveau. Quant à la « bizarre trajectoire », c’est celle de millions de Français. Mais l’auteur estime sans doute, tel un Hannad Arendt au rabais, que « les Français sont des veaux ». Lecteur égaré ici : lit Alain Soral, ou encore mieux Jean-Claude Michea, Christopher Lasch, Georges Sorel ou Jacques Ellul – tu en apprendras bcp plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s