Créatif/Désolant

Du bon usage des bouteilles de Solera

Bouteille de Solera lightLes bouteilles de Solera Light sont jolies, mais elles sont aussi une véritable plaie pour le pays. Non consignées, on les retrouve le plus souvent, une fois consommées, le long des routes ou dans les endroits les plus impossibles. Et leur couleur bleue ne fait rien pour les dissimuler.

De plus, la bière Solera Light est à la mode au Venezuela, comme tout ce qui est light d’ailleurs. J’ai même vu des publicités pour des chicharrones (croustilles de lard gras) light, c’est tout dire!

Bref, cette bière, qui se veut premium et distinguée, fait un tabac au Venezuela, où il est toujours de bon ton de montrer qu’on est une classe au-dessus du voisin.

Le revers de la médaille, c’est cette énorme pollution visuelle qu’elle provoque, car, faut-il le dire, le recyclage est une notion encore très vague et très lointaine dans le pays. La brasserie Polar, son producteur, ne semble pas non plus se préoccuper pour cet état de fait désolant. Pourquoi le ferait-elle, puisque chaque bouteille bleue, même brisée le long d’une route, est une publicité subliminale pour sa Solera Light, la seule qui vient dans un conditionnement aussi voyant.

Et puis, au cours de mes pérégrinations de cette semaine, je tombe sur cette perle : un lampadaire artisanal fabriqué avec les fameuses bouteilles bleues de Solera Light!

Lampe réalisée avec des bouteilles de SoleraC’était dans un restaurant de Barinitas, La Mazorca (facile à trouver, sur la route principale qui mène à Mérida). L’ensemble était du plus bel effet, même de jour. Le propriétaire m’assure que la nuit, c’est encore plus féérique : le bleu tranche agréablement avec les tons jaunes clairs et beiges qui caractérisent la décoration du restaurant.

Le créateur de cette véritable œuvre d’art du recyclage est Efren Montilla, el poeta, un des nombreux poètes dont s’enorgueillit Barinitas. C’est aussi lui qui, avec des moyens restreints, s’est chargé de la décoration générale de l’endroit, qui ne manque pas de goût. Le poète s’est fait architecte.

Sa solution de recyclage ne résoudra certes pas la question de la pollution par la petite bouteille bleue, mais elle est un baume à l’âme et un hymne à la créativité. On voudrait aussi que l’entreprise Polar fasse sa part d’effort et se montre un peu plus responsable : qu’elle cesse tout simplement de vendre sa bière dans des bouteilles non consignées.

Publicités

Une réflexion sur “Du bon usage des bouteilles de Solera

  1. effectivement les plages et les routes du venezuela ont changé de couleur avec l’arrivée de cette light.. elles avaient auparavant prises une teintes vertes (la solera tout cour) apres le neutre de la transparente ice.
    les fonds sous-marins se sont egalement enrichis de ce nouveau pez light.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s