Insolite

Ailes de poulet bis

Le mythe urbain des ailes de poulet (voir mon billet précédent) ne porte pas seulement sur l’homosexualité. On vient de me raconter cette anecdote : deux Vénézuéliennes dans la quarantaine sont en train de discuter des problèmes de la ménopause. Réflexion de l’une d’elles : « Une thérapie de substitution hormonale? Ooh, moi je n’en ai pas besoin. À la maison, c’est toujours moi qui mange les ailes de poulet! » Tout cela dit avec le plus grand sérieux, sans le moindre clin d’œil.

Les ailes de poulet ne sont donc pas seulement l’expression d’un fantasme, les voici propulsées au rang de thérapie médicale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s