Aventureux/Pratique

Le superbe Orénoque de Jules Verne

Illustration de l'édition originale (1898)

Illustration de l’édition originale (1898)

Marc Gibaud vient de franchir l’Orénoque, le chanceux, et il me renvoie la balle! Lors de son passage à Mérida, je lui avais offert Le superbe Orénoque de Jules Verne. Et voilà qu’il me demande de vous en dire plus sur ce livre!

Belle occasion de vous parler de cet ouvrage qui, s’il n’est pas le meilleur de Jules Verne, est un incontournable si vous décidez de vous balader au Venezuela. C’est le parfait roman d’aventures qui vous accompagnera agréablement durant votre voyage. C’est plus léger à lire que les œuvres complètes de Freud ou À la recherche du temps perdu, et ce sera plus utile pour vous éclairer sur le pays que vous visitez.

Le superbe Orénoque fait partie de la série des 62 voyages extraordinaires de Jules Verne (certains n’en comptent que 54, allez savoir pourquoi), aux côtés de titres aussi célèbres que Cinq semaines en ballon, Voyage au centre de la Terre, Michel Strogoff ou Vingt mille lieues sous les mers. L’ouvrage a été écrit en 1894, mais ne sera publié sous forme de volume qu’en 1898 chez Hetzel.

Éveiller l’imagination

Pour écrire son roman, Jules Verne s’est inspiré d’un récit que l’explorateur Jean Chaffanjon (1854-1913) a fait de son expédition de 1886-1887 dans la région du Haut Orénoque. Financée par le ministère de l’Instruction Publique, cette expédition avait pour objectif de remonter le cours du fleuve pour en décrire la géographie, la faune , la flore et les populations rencontrées.

Il n’en fallait pas plus pour éveiller l’imagination du grand conteur (et membre de la Société de géographie) qu’était Jules Verne. Autant qu’un roman, Le superbe Orénoque est un « récit de voyage, émaillé d’incidents qui le rendent attrayant », selon les mots de Jules Verne lui-même.

Le héros de l’aventure s’appelle Jean de Kermor. Accompagné de son oncle le sergent Martial, ce jeune homme entreprend de remonter l’Orénoque jusqu’à sa source, dans l’espoir de retrouver son père, le colonel de Kermor, disparu dans la région depuis quatorze ans.  En cours de route, Jean de Kermor rencontre deux explorateurs français, qui lui conseillent d’éviter de tomber sur Alfaniz, un évadé du bagne devenu ennemi personnel du colonel de Kermor.

Le décor est ainsi planté. Le suspense est créé.  Nous voici embarqués dans une sorte de voyage initiatique aux sources incertaines du fleuve et à l’autre source, non moins significative, qu’est le père. À vous maintenant de suivre les nombreuses péripéties du roman en vous plongeant à votre tour dans ce grand fleuve mythique qu’est l’Orénoque.

> Lire Le superbe Orénoque en ligne (très belle interface)
> Télécharger Le superbe Orénoque (texte intégral) en PDF (1,5 Mo)
> Consulter une page manuscrite du roman
> Acheter Le superbe Orénoque (édition de poche) sur Amazon.fr
About these ads

8 réflexions sur “Le superbe Orénoque de Jules Verne

  1. Pour information, au cas où vous l’ignoreriez, il existe un autre ouvrage de Jules Verne, encore moins connu, qui traite du Venezuela et qui est, à plus d’un titre, encore plus savoureux que L’Orénoque. il s’agit de la Jangada, dont je vous passerai volontiers un ex. en PDF si la chose vous tente.
    Micha

  2. Merci Micha, je connaissais La Jangada (sans l’avoir lu), mais je croyais que ce roman se déroulait en Amazonie brésilienne, péruvienne ou équatorienne. Je vais y jeter un coup d’œil de plus près (le lire en fait).

  3. Ah oui, dans ce sens-là, le noyau du livre se déroule avant toute chose en Amazonie, mais le Venezuela n’est pas si loin…

    • Je regrette, je n ai pas lu ce livre mais s il s agit de l Amazonie nous ne sommes pas un pays de la "region amazonique", même que nous n y sommes pas si loin et que le sud a une partie que "touche" l Amazonas.

  4. Salut. Je suis en train de lire le roman et je voulais trouver une espèce d’analyse littéraire, mais bon, ca a été difficile. C’est une histoire magnifique, ce qui m´étonne le plus c’est la précision de détails géographiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s