Artistique/Epoustouflant/Musical

Concert du Nouvel An : oubliez Vienne, voici Caracas

Gustavo Dudamel

Gustavo Dudamel

Nous voici le 1er janvier. Le réveillon est terminé. Vous êtes fatigué, épuisé, quelque peu décontenancé… Quoi de mieux que d’allumer la télé pour regarder, à demi vautré dans votre fauteuil préféré, le traditionnel concert de Nouvel An, retransmis en direct depuis Vienne dans plus de 80 pays. Johann Strauss père, Johann Strauss fils, Le Beau Danube bleu… rien de tel pour somnoler tranquillement au son de cette musique à la limite du soporifique. Bof, si 2013 s’annonce aussi fade, ce ne sera pas de la tarte !

En guise d’alternative, je vous propose plutôt de regarder (et d’écouter) ce bout de concert de l’Orchestre des Jeunes Teresa Carreño, de Caracas, sous la direction de Gustavo Dudamel. En un peu plus de 15 minutes, vous entendrez le deuxième mouvement de la Symphonie nº 10 de Dmitri Chostakovitch comme vous ne l’avez jamais entendu, suivi d’un endiablé Danzón nº 2, du compositeur mexicain Arturo Márquez.

En ce 1er janvier endormi, voilà de quoi vous réconcilier avec la vie . Et vous redonner espoir en l’humanité, dans un monde qui n’est pas toujours très folichon, par les temps qui courent…

Ce sera, si vous le voulez bien, mon cadeau d’espoir pour cette nouvelle année.

Chers lecteurs et lectrices de venezueLATINA,

recevez mes vœux les plus époustouflants pour 2013  !

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s