Politiquement incorrect

Un numéro spécial sur le Venezuela

Problèmes d'Amérique latine 86Venezuela: remaniements de la scène sociopolitique : tel est le thème du dernier numéro de la revue française Problèmes d’Amérique latine. Le titre ne fait pas spécialement allusion aux récents évènements qui ont marqué le pays (l’aggravation de l’état de santé du président et l’incertitude politique qui en découle), mais bien aux changements sociopolitiques en cours dans le pays depuis l’arrivée de Hugo Chávez au pouvoir, en 1999. Il s’agit en effet d’une revue universitaire qui, même si elle s’inscrit aussi dans le court terme (la réélection de Hugo Chávez pour un nouveau mandat, en octobre dernier, était connue au moment de la mise sous presse), s’attache surtout à décrypter les changements profonds qui se produisent dans la société vénézuélienne. Elle offre donc une belle occasion de s’arrêter et de réfléchir sur le processus en cours dans le pays depuis 14 ans.

Cinq articles de ce numéro sont consacrés au Venezuela :

Une introduction, par Adeline Joffres et Paula Vásquez Lezama
Depuis 2000, le Venezuela a régulièrement fait la une de l’actualité internationale et attisé la curiosité intellectuelle de la communauté des chercheurs , tout comme celle des politiques et des journalistes. Pour autant, la nature du régime instauré par Hugo Chávez en 1999 pose toujours question, notamment son caractère révolutionnaire. Ainsi, après 14 ans d’un régime politique rapidement baptisé « chaviste », du nom de son leader, on peut se demander si le Venezuela est parvenu à mettre en oeuvre les transformations radicales suggérées par l’instauration de la Révolution bolivarienne en 1998, approfondie par diverses phases de gouvernement et reconvertie en « socialisme du XXIe siècle » en 2005. Les analyses contenues dans ce dossier entendent discuter des ambiguïtés de la politique chaviste et tout spécialement cerner les enjeux politiques induits par les modifications des règles du jeu démocratique depuis 1999.
Le populisme chaviste : autoritarisme électoral pour amis et ennemis, par Luis Gómez Calcaño et Nelly Arenas
Devant les résistances opposées au principe d’unicité du social et du politique du populisme chaviste, celui-ci a évolué vers un autoritarisme électoral qui reflète la contradiction entre l’aspiration à l’hégémonie et la diversité du pluralisme. Cet autoritarisme s’exerce sur les opposants, perçus comme des « ennemis », mais aussi sur les organisations « amies », c’est-à-dire fidèles au gouvernement. Ces pratiques visent à réduire la diversité sans y parvenir complètement, laissant ainsi persister les tensions dans un contexte d’échéance électorale et d’incertitude quant à la capacité du président à continuer d’exercer ses fonctions.
Acteurs sociaux dans le « socialisme du XXIe siècle » : démocratie participative ou contrôle de l’état ? par Francine Jácome
En treize années de gouvernement, le projet politique du président Chávez a entraîné d’importantes modifications quant aux stratégies et aux entreprises des divers acteurs sociaux vénézuéliens. Or, malgré les changements légaux mis en œuvre, la question clef est de savoir si, durant ces treize années, la démocratie participative-délibérative a effectivement été mise en pratique. Notre courte étude part de l’idée que le principal défi des mouvements sociaux vénézuéliens est de s’assurer que l’égalité en termes de droits et de possibilités de participation soit garantie.
Les programmes sociaux dans la campagne présidentielle vénézuélienne de 2012. Analyse comparative des cas de la santé et de l’éducation, par Natacha Vaisset et Vincent Lapierre
Dans la perspective des élections présidentielles vénézuéliennes de 2012, cet article propose une analyse comparative des systèmes de santé et d’éducation du pays, qui sont au cœur de la stratégie politique chaviste depuis 1998. Après avoir resitué ces politiques publiques dans leur contexte historique, les auteurs en dressent le bilan à l’issue de 14 années de chavisme et mettent en évidence la façon dont les deux principaux candidats les abordent et les enjeux qu’elles comportent dans le cadre de la campagne présidentielle.
Un peuple peut-il survivre à son président ? Représentations de l’élection en milieu populaire, par Federico Tarragoni et Clémentine Berjaud

Manifestation pro Chávez

Photo: Rodrigo Abd, Associated Press

À la veille des élections, interroger les rapports que nourrissent les citoyens des barrios vénézuéliens à l’égard du président Chávez, à nouveau candidat, semble de mise. La personnalisation de l’élection et les représentations de la démocratie circulant en milieux populaires permettent un nouvel éclairage sur ce moment du vote marquant pour la politique nationale. Au-delà du moment électoral en soi, le temps plus long de la politisation et des réappropriations du politique engagées par ces citoyens repose et remet en perspective la question du leadership d’Hugo Chávez, de sa continuité et de ses ruptures.

Plusieurs articles ont été écrits par des membres du Groupe d’Etudes Interdisciplinaire sur le Venezuela (GEIVEN) dont nous avons parlé dans un précédent billet.

Les articles complets ne sont malheureusement pas disponibles en lecture libre. On peut se les procurer sur le site de l’éditeur au prix de 5 euros par article. L’introduction, par contre, est disponible en texte intégral : Venezuela : remaniements de la scène sociopolitique / Introduction (PDF).

Concernant ces publicités

2 réflexions sur “Un numéro spécial sur le Venezuela

  1. Pour compléter le panorama des parutions :
    Le dernier numéro de FAL mag’ ( n°111 ) est spécialement consacré au .Venezuela et est intitulé « les défis du peuple bolivarien : un dossier de 17 pages qui traite aussi du traitement médiatique du Venezuela . Notamment un entretien avec Thomas Posado , doctorant et membre du GEIVEN , travaillant sur le syndicalisme et le processus bolivarien , un article de Sébastien Brulez ( collaborateur du quotidien suisse Le Courrier et de la revue belge La Gauche ) à propos des avancées et contradictions d’un sidérurgie sous contrôle ouvrier .
    Bref ,des articles critiques et ouverts très intéressants malgré l’absence remarquée de la plume et du regard de Venezuelatina .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s