Désolant

Détournement raté

Chavez joue au baseball avec Obama

Le dessin ci-dessus a été réalisé par un tel Joe Lecorbeau, qui se targue de faire du détournement d’images : « J’exploite l’imagerie marchande francophone par l’art numérique, pour mettre à nu les mensonges diffusés dans nos journaux », écrit-il. Très bien, encore faut-il savoir frapper juste.

Ce n’est pas le cas ici. On voit mal Hugo Chávez jouer au base-ball avec la trogne d’Obama alors qu’il y a à peine quinze jours il déclarait, pince-sans-rire, que « s’il était étatsunien, il voterait pour Obama ». Et pour cause : depuis qu’Obama se trouve à la présidence, les attaques de l’administration étatsunienne contre le Venezuela bolivarien ont très largement baissé de ton. Il existe pour le moins un modus vivendi entre les deux gouvernements. Dans cette image, aussi percutante soit-elle, il y a donc mauvaise analyse de la part du dessinateur.

Faut-il d’ailleurs s’en étonner alors que le Joe Lecorbeau en question affirme s’inspirer de Dieudonné, fréquente l’association politique « nationaliste de gauche » Égalité et Réconciliation et fait de l’antisionisme son crédo absolu. Tous les ingrédients sont réunis pour créer la confusion, ce qu’il fait ici à merveille.

C’est donc un coup dans l’eau, mon cher Lecorbeau. Le détournement est raté.

8 réflexions sur “Détournement raté

  1. Du coup , je suis allé jeter un oeil sur ce qui se disait sur l’humoriste et cette association politique et effectivement , la plus grande confusion idéologique y règne .
    En fréquentant Lepen ,Dieudonné semble oublier que son père était un tortionnaire dans l’Algérie française .
    Quant à cette espèce de national-communisme de Soral , il participe de la même incohérence que le discours ambiant s’opposant en partie à que serinent nos médias : rejet du libéralisme mais volonté d’ordre et xéno-hostilité . Critique des licenciements industriels , mais acceptation de la suppression des emplois publics .
    Effectivement , le dessin tombe à côté , surtout au moment de l’élection .

    J’aurais plutôt fait un dessin montrant Chavez damant le pion .à une clique de Multinationales , parce que la partie qui se joue là est serrée et y gagner face à ceux qui gouvernent le Monde nécessite d’être un sacré stratège .

    • Chávez et les multinationales, c’est une autre question. Il les tolère aussi longtemps qu’elles jouent le jeu et ne lui mettent pas des bâtons dans les roues. Cargill, par exemple, ne se porte pas trop mal au Venezuela, que je sache. Sans parler, bien entendu, des compagnies pétrolières qui trouvent encore ici de quoi faire leur beurre.

  2. Soral, Dieudonné ne sont pas antisionistes, ils sont antisémites, en gros, en expliquant que derrière et au dessus de « l’empire » anglo-américain il y a les juifs (et que ceux ci sont guidés par une essence tribale qui viendrait du Talmud) et complotistes (il y a aussi les franc-maçons).

    L’originalité de ces groupes politiques tient dans leur tentative de récupérer les noirs et arabes de France, c’est le coté « réconciliation », en leur expliquant soigneusement que les français de « souche » sont tout aussi « victimes » des juifs/franc-maçons etc. C’est un peu l’alter-égo des « identitaires » qui tentent à l’inverse de récupérer les juifs et de se débarrasser du label antisémite de l’extrême droite pour expliquer que les vrais ennemis sont les noirs/arabes/musulmans.

    Bref dans les deux cas ce sont des groupes qui cherchent à se placer dans les champs politiques et militants français et dont le fond de commerce est la défense de l’occident et de la France blanche de « souche » (derrière une vitrine sociale, voir pseudo marxiste ou tiers-mondiste).

    La branche Dieudonné/Soral tente par ailleurs justement de récupérer l’image de Chavez pour le coté tiers-mondiste.et anti-Américain. Ils ne sont pas les seuls, il y a aussi la gauche de type Monde Diplo/Mélenchon etc. Du coup, les Soraliens essaient d’imposer leur propre interprétation de ce qui se passe au Venezuela. Un exemple ici : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/melenchon-et-chavez-l-etrange-124001

    Même si ils peuvent avoir raison sur certains points, Chavez et de manière générale (il y a des exceptions) les mouvements sociaux latino-américains ne partagent absolument pas les délires antisémites de ces groupes français de type « égalité et réconciliation ». En réalité je pense que ni les uns (la gauche mélanchonienne) ni les autres (l’extrême droite soralienne) ne comprennent vraiment la réalité sociale vénézuélienne et ce qu’est « Chavez ».

    • L’antisionisme moderne n’est jamais loin de l’antisémitisme et se confond volontiers avec lui, nous sommes d’accord. Qui peut dire où se trouve la frontière entre ces deux concepts?

      Cela dit, merci pour cet excellent résumé à propos de groupes politiques dont les discours affleurent dans le débat français et européen. C’est extrêmememt clarifiant.

  3. De rien, merci pour ce blog aussi que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps et que je prend plaisir à explorer.

    Je pense que tout dépend de comment est défini l’antisionisme, par qui il est porté et pour quelles raisons. Dans certains cas, certains sont antisionistes par anticolonialisme tout ce qu’il y a de plus sincère, voir par solidarité communautaire avec les palestiniens pour de nombreux arabes et/ou musulmans (ce qui en soi – pour moi – n’a rien de choquant, de nombreux juifs sont également sionistes par solidarité communautaire envers les israéliens).

    Je pense justement que les Dieudonné/Soral & compagnie sont particulièrement nocifs parce qu’ils transforment potentiellement des antisionistes en antisémites.

    • Entièrement d’accord. La précision que tu donnes sur l’antisionisme est tout à fait éclairante. Dans le sens anticolonialiste, il y a même des juifs antisionistes (mais alors là, la solidarité communautaire ne joue plus). Voir http://www.ijsn.net/atranslation/234/ : « Nous formons un réseau international de Juifs et de Juives qui s’engagent de façon inconditionnelle en faveur de la lutte pour l’émancipation des êtres humains. Nous considérons que la libération du peuple palestinien et de sa terre forme un volet essentiel de cette émancipation. Notre engagement porte sur le démantèlement du régime d’apartheid israélien, le retour des réfugiés palestiniens et la fin de la colonisation israélienne sur la Palestine historique. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s