Etonnant/Humoristique/Sexuel

Le pays sexuellement idéal

Play Boy Venezuela, octobre 2010

Les dernières avancées de la cartographie numérique ne permettent plus d’en douter : le Venezuela est le pays sexuellement idéal. Jugez-en, mesdames, voici la carte mondiale de la taille des pénis en érection (basée sur des études scientifiques, non mais!) :

Carte mondiale de la grandeur des pénis

Et pour vous, messieurs, la carte mondiale des bonnets de soutien-gorge (un peu moins scientifique, les sources n’étant pas citées, désolé !) :

Carte mondiale de la grandeur des seins

Examinez attentivement :  le Venezuela (et sa voisine la Colombie, soyons grand prince) figurent en tête dans la catégorie pénis (de 16,10 à 17,93 cm) et en très bonne place dans la catégorie seins (bonnet D). Procédez maintenant au croisement des données (cela mériterait une nouvelle carte…) : Le Venezuela et la Colombie caracolent allègrement en tête du palmarès intégré. En effet, les pays dont les femmes ont les plus gros seins –Russie et pays scandinaves– ne peuvent concurrencer les deux pays latino-américains en matière de pénis. Le paradis sexuel, s’il existe, se trouve donc bel et bien dans ces deux pays du nord de l’Amérique du Sud !

Gros instruments

Vous me direz qu’il ne suffit pas d’avoir de gros instruments, il faut encore savoir en jouer, et vous avez raison. Les Vénézuéliens et les Vénézuéliennes sont-ils de bons musiciens ? Il en ont la réputation, au propre et au sexuel. Au propre je peux en attester ; au sexuel, je serai plus réservé, étant donné les tabous qui courent encore ici dans pas mal de têtes, la religion aidant. En effet, même s’il est peu pratiqué de façon formelle, le catholicisme –espagnol de surcroît– a imprégné les esprits et imposé ses règles morales, par dessus la liberté sexuelle dont faisaient preuve la plupart des ancêtres indigènes.

Vous me direz (et vous aurez encore raison) que la grandeur des instruments sexuels n’est pas le critère le plus important d’une sexualité épanouie. Bien vu. Sur ce point-là, effectivement, les Vénézuéliens ont encore beaucoup de chemin à faire. Le machisme ambiant détruit la grande majorité des relations –sexuelles et affectives– avant qu’elles n’aient le temps d’être matures. Les femmes sont les premières à en souffrir, bien entendu, mais la société dans son ensemble également, avec sa pléthore de familles monoparentales gérées par la seule mère.

Conclusion : très amusantes, les cartes ; très beau, le paradis sexuel théorique qu’elles définissent. Mais descendons sur terre, et surtout ne mesurons ni les pénis ni les seins, ils n’ont pas besoin d’être hénaurmes pour faire le bonheur !

6 réflexions sur “Le pays sexuellement idéal

  1. Ha ha très bon!
    Quel chance d’habiter là-bas.
    Après, j’ai toujours un doute sur ce genre d’étude. Ils ont tendance plus à refléter la vantardise qu’autre chose. Seul un ou une Casanova pourrait confirmer tout ça.

    • Je me demande toujours pourquoi les hommes sont si préoccupés par la taille de leur sexe… Enfin, pas tous mais beaucoup.

  2. @ chantal:je me demande toujours ,pourquoi les femmes ne veulent pas avouer qu’elles sont toutes et sans exception qu’elles sont des putes …..oui de vrais putes ….etre mariée ,c’est se prostituer …..etre au bordel c’est se prostituer …..mais c’est plus honnete au bordel …..

  3. Comme vous dites : "pas toutes" mais je crains que vous ayez un grave problème avec votre mère ou alors, il vous manque plusieurs cm mais ce n’est pas la grandeur qui compte, c’est la manière de s’en servir. Bonjour à votre pu… pardon votre femme.

  4. ah, marrant comment votre dialogue s’est engagé. Dommage que vous n’ayez pas été plus loin.
    Après, bon, moi je ne pense pas que les femmes soient des putes, pas plu que les mecs sont des baiseurs absolus, ou toute autre formule de ce genre.
    La misère est grande en notre monde, et la sexualitté la reflette particulièrement car, en réalité, homme comme femme font fort peu l’amour, et travaillent beaucoup. Mais je me trmpe peut-être. Vous, homme et femme, n’hésitez pas à me contredire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s